Qui sommes-nous

Depuis sa naissance en 1999, Convergence Infirmière n’a eu de cesse de se battre pour les infirmières et les infirmiers libéraux : empêcher ou dénoncer les mauvaises décisions, lutter ou obtenir des avancées importantes pour la profession. Voici quelques-uns de nos combats et de nos résultats :

Dès sa création, Convergence Infirmière se mobilise contre la signature par la FNI du plan de soins infirmiers (PSI) qui permettait le transfert des AIS au secteur social, si le patient était dans un état stabilisé. 20 000 IDEL sur 58 000 à l’époque sont dans la rue. La ministre de la Santé renonce.

Convergence Infirmière obtient alors une revalorisation historique de nos honoraires de 15 %, les quotas ne permettant pas de facturer plus de 18 000 actes par an sont supprimés et une démarche de soins infirmiers (DSI) en remplacement du PSI mise en place.

À la même époque, Convergence Infirmière crée Santé Formation, fond de gestion de la formation continue conventionnelle.
Sous l’impulsion du syndicat, la formation continue conventionnelle, inexistante avant 2002, se développe rapidement.

Convergence Infirmière se bat contre l’exercice illégal de la profession depuis toujours et sera l’initiateur avec des associations de la création d’une instance nationale représentative avec plusieurs collèges d’où découlera l’ordre infirmier.

Convergence infirmière s’oppose fermement à une quelconque légalisation de l’exercice illégal de la profession d’infirmière et se mobilise régulièrement contre le transfert de tout acte aux aides-soignants.

Convergence Infirmière défend les IDEL de Savoie sur les IK montagne en participant à une manifestation face à la CPAM, bloquant ainsi toute réforme jusqu’à l’avenant N°6.

Convergence Infirmière défend de nombreux adhérents face à la CPAM de la Moselle contre des indus injustifiés et obtient gain de cause.

Convergence Infirmière s’oppose fermement à la création d’un centre de santé en zone sur-dotée et obtient gain de cause.

Convergence Infirmière est le seul syndicat qui refuse de signer l’avenant N°6.

Convergence Infirmière participe en 2019 à la création avec diverses professions libérales du collectif SOS RETRAITE pour lutter notamment contre la spoliation des réserves de nos caisses de retraites et l’augmentation de 28 % des cotisations. La réforme est repoussée.

Menu